Mobiliser
Accueil | Default | Nettoyer cigarette électronique : comment faire ?

Nettoyer cigarette électronique : comment faire ?

Nettoyer cigarette électronique comment faire

Entre les tâches qui se voient, celles qui collent, les bactéries et autres microbes aussi invisibles qu’anxiogènes après cette période de pandémie, notre cigarette électronique est souvent bien plus sale qu’on ne le pense… Ainsi, que vous soyez un néophyte ou un pro de la vape, êtes-vous sûr de savoir parfaitement entretenir votre matériel ? Nettoyage, entretien, erreurs à ne pas commettre… C’est le moment de prendre des notes pour savoir comment nettoyer sa cigarette électronique !

Comment nettoyer son drip tip

Véritable nid à bactéries, il est primordial de le garder propre… Et donc de le nettoyer très régulièrement ! Pour bien faire, de l’eau chaude, du liquide vaisselle, une brosse à dents, on frotte puis on rince à l’eau froide. Si votre drip tip n’a pas retrouvé son éclat d’origine après tout cela, c’est qu’il est grand temps de le changer.

Comment nettoyer son atomiseur

Dès que l’on change la résistance ou après un dry hit qui aura laissé une forte odeur, il est important de bien laver son atomiseur. Pour cela, on le démonte entièrement, on retire les joints, puis on le nettoie avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle et on termine par un rinçage à l’eau froide et un séchage en bonne et due forme.

Si vous préférez, vous pouvez aussi déposer votre atomiseur, une fois démonté bien-sûr, dans un bac d’eau tiède à laquelle vous aurez ajouté une pincée de bicarbonate de soude et une pointe de vinaigre blanc, avant de le frotter à l’aide d’une brosse à dents imbibée de produit vaisselle et d’eau et de le rincer.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez aussi investir dans un nettoyeur à ultrasons. Coûtant entre 20 et 100 euros, celui-ci se présente sous la forme d’un bac amovible que l’on remplit d’eau et d’un produit nettoyant dans lequel on dispose son matériel. Brillance et coup de neuf assurés !

Quant aux joints, on vous conseille vivement de les nettoyer à l’eau froide afin de ne pas accentuer l’odeur résiduelle et d’éviter l’utilisation d’alcool, comme le vinaigre blanc, qui a tendance à les ronger.

 Comment avoir une box bien propre

Pour nettoyer votre box, un chiffon doux imbibé d’alcool ou une lingette désinfectante fera parfaitement l’affaire. Retirez tout d’abord les accus et frottez partout en insistant sur les boutons et les zones de contact (trappe à accus, connecteurs…). Passez ensuite un chiffon sec pour retirer le surplus d’alcool et patientez le temps que celui-ci s’évapore avant d’y insérer à nouveau les accus.

Et, afin de prévenir l’oxydation d’un mod mécanique, optez pour la pierre d’argent, une brosse à dents, un verre d’eau et du papier absorbant. Seul mot d’ordre : frottez doucement, histoire de ne pas rayer le mod et séchez-le bien ! Rappelez-vous de même qu’un peu de poudre de graphite permet de lubrifier le switch et que la pâte de cuivre entretient les filetages métalliques des tubes.

Et évitez…

-De laisser votre entourage vaper sur votre e-cig : On le sait, c’est tentant de faire tester un atomiseur ou un nouvel liquide, mais n’oubliez pas que le drip tip est le cœur de toutes les contaminations infectieuses…

-De tripoter ou d’attraper votre vapoteuse par le drip tip… De même, pensez à vous laver les mains le plus souvent possible tout au long de la journée.

-De laisser traîner votre cigarette électronique au fond de votre poche ou de votre sac. Miettes, poussières, mouchoirs usagés et autres objets à la propreté très relative ne feront qu’encrasser votre vapoteuse… Optez pour une pochette destinée au rangement et à la protection de cette dernière.

Vous connaissez désormais les bonnes habitudes à prendre et autres gestes salvateurs pour garder votre cigarette électronique propre en toutes circonstances ! A vous de jouer et de prêcher la bonne parole auprès de votre entourage vapoteur !

0 Partages

NOS ARTICLES SIMILAIRES