Mobiliser
Accueil | Informer sur la vape | Arrêter de fumer avec la vape | Quelles questions se poser avant de se lancer ? | Glycémie et vapotage : quels sont les risques ?

Glycémie et vapotage : quels sont les risques ?

Glycémie et vapotage quels sont les risques

Conscients de mettre leur santé en danger, bon nombre de malades du diabète souhaitent arrêter de fumer et envisagent la cigarette électronique comme une aide précieuse pour se sevrer définitivement. Alors, glycémie et vapotage, qu’en est-il réellement ?

Qu’est-ce que le diabète ?

Touchant 4 millions de français, le diabète est une pathologie chronique, entraînant un taux anormalement élevé de sucre dans le sang. Le corps n’arrivant pas à réguler les sucres apportés par l’alimentation, le taux de glucose augmente fatalement après chaque repas. Si le pancréas d’une personne en bonne santé produit de l’insuline, facilitant ainsi l’assimilation et le passage du sucre dans le sang, le tout en garantissant la conservation de la glycémie à un niveau stable, tout se complique lorsque l’on souffre de diabète : le processus de sécrétion d’insuline est alors insuffisant, voire nul, et le sucre s’accumule directement dans le sang et ne se régule pas. On distingue alors deux types de diabète : le type 1, caractérisé par une absence de production d’insuline, est le plus grave. Plus répandu, le type 2, est marqué par une diminution de la production d’insuline.

Diabète et tabac ne font pas bon ménage

D’après une étude épidémiologique, le tabac est l’une des causes de l’apparition du diabète mais aussi un facteur aggravant de celui-ci. En effet, la nicotine a tendance à augmenter les taux de catécholamines et d’adrénaline, des hormones qui modifient la production d’insuline ainsi que le système de régulation du glucose vers les cellules. Fumer peut donc entraîner des complications chez les personnes diabétiques au point de causer des accidents cardiovasculaires sévères. Parallèlement, l’arrêt de la cigarette réduit le risque de diabète. Mais, parce qu’il n’est pas toujours simple de renoncer au tabac, l’on peut se demander si la vape, qui aide tant de fumeurs, conviendrait aux personnes diabétiques ?

E-cigarette et diabète : quel est l’impact du vapotage sur la glycémie ?

Permettant de conserver les gestes du fumeur tout en apportant la juste quantité de nicotine, la cigarette électronique est un outil de transition du tabac réellement efficace… Certes… Mais qu’en est-il de la composition de ses e-liquides ? Conçus pour offrir une multitude de saveurs et de sensations aux vapoteurs afin de les accompagner au mieux durant leur période de sevrage, les e-liquides préférés des Français, aux arômes fruités, gourmands ou exotiques, délivrent souvent des notes douces et sucrées… Les diabétiques doivent-ils en avoir peur ?

Rappelons tout d’abord que la France est particulièrement rigoureuse quant à la fabrication de ses e-liquides et se doit de respecter de nombreuses législations. Entre autres, la norme AFNOR D90-300-2, qui interdit l’utilisation de cinq types de sucres et quatre autres gammes d’édulcorants. Alors, d’où vient ce goût plus ou moins sucré lorsqu’on inhale de la vapeur ? C’est en réalité la glycérine végétale qui procure cette sensation, sans qu’aucune de ses molécules ne contienne du sucre. Parallèlement, certains fabricants ajoutent parfois des additifs dans le but d’intensifier le goût de sucre de certaines de leurs créations. Pourtant très sucrants, ces édulcorants n’apportent en réalité aucune calorie et ne présentent qu’un infime risque d’accentuer le taux de sucre dans l’organisme.

Pourquoi ne faut-il pas fumer avant une prise de sang ?

Il est toujours important de bien se renseigner sur ce qu’il est conseillé de faire ou de ne pas faire avant un examen médical. Bon nombre de prises de sang nécessitent en effet d’être à jeun depuis plusieurs heures. Mais, ce que l’on sait moins, c’est qu’il peut être tout autant recommandé de ne pas fumer avant un l’examen ! Voici donc quelques trucs et astuces à connaître si vous fumez et que vous devez faire une prise de sang : Sachez tout d’abord qu’en augmentant le taux de globules blancs dans le sang, le tabac influe sur certains résultats d’analyses sanguines. Mieux vaut donc mieux éviter de fumer dans les 10 à 12 heures précédant le prélèvement. Surtout si le médecin vous a préconisé de venir à jeun ! Et ce, pas uniquement en raison des incidences sur vos résultats, mais à cause des répercussions que cela pourrait avoir sur votre santé : lorsque l’on fume l’estomac vide, le tabac accroît l’acidité de ce dernier au point de déclencher brûlures d’estomac, reflux gastriques acides, inflammation des muqueuses…

Est-ce que la cigarette électronique augmente la glycémie ?

Que vous souhaitiez vous défaire d’une addiction au tabac comme au sucre, le vapotage, ne présentant aucun risque de modifier votre taux de glycémie, est une alliée de choix ! Ainsi, de la même façon que les fumeurs connaissent et apprécient l’effet “coupe faim” de la cigarette, la vape peut satisfaire vos envies de sucre et être ainsi une bonne alternative au grignotage ! Et tout cela en vous sevrant petit à petit du tabac !

0 Partages

NOS ARTICLES SIMILAIRES