Mobiliser
Accueil | Informer sur la vape | Le vrai du faux de la vape | Les produits de la vape | Tout savoir sur la glycérine végétale (VG)

Tout savoir sur la glycérine végétale (VG)

tout-savoir -sur-la-glycérine-végétale-VG

La glycérine végétale est, avec le propylène glycol, l’ingrédient incontournable de la composition des E-liquides. Mais, qu’est-ce donc que cette glycérine végétale et à quoi sert-elle ?

Qu’est-ce que la glycérine végétale ?

On la connaît généralement sous la dénomination VG (Vegetable Glycerin).
Elle est un agent humectant et hygroscopique (Se dit d’un corps qui a des affinités avec l’eau et favorise la condensation).
La glycérine végétale est un produit épais, visqueux, incolore et inodore avec une saveur plutôt sucrée. Du fait de ses propriétés adoucissantes, elle procure une sensation de douceur à la vape et son arôme légèrement sucré donne de la rondeur aux saveurs. Toutefois le hit, cette sensation de contraction de la gorge, n’est pas présent avec la glycérine végétale, il est, lui, l’apanage du propylène glycol.
On la retrouve, aussi bien, dans des aliments que dans des produits de la vie courante comme des savons, des gels douche, des cosmétiques et dans de nombreux produits pharmaceutiques.
La glycérine végétale contenue dans les E-liquides est de grade pharmaceutique USP (United States Pharmacopeia) et EP (European Pharmacopoeia) préconisée par la norme AFNOR XP D-300-2 qui contient à minima 99.5% de glycérol (le glycérol est la molécule principale de la glycérine).

Comment est-elle obtenue ?

Elle est généralement obtenue par saponification des corps gras ou la transestérification d’huiles d’origine… végétale.
La saponification correspond à la réaction chimique permettant d’obtenir du savon. Lors de cette réaction, un corps gras, associé à une base forte souvent de la soude, permet d’obtenir du savon mais également un autre produit : la fameuse glycérine.
La transestérification d’huiles végétales est quant à elle, la réaction entre l’huile végétale et le méthanol.

A quoi sert le VG dans un E-liquide ? 

La glycérine végétale est un élément hygroscopique pouvant contenir jusqu’à un quart de son volume en eau, elle se vaporise à 290°, permettant ainsi d’obtenir une belle densité d’aérosol.
La principale propriété de la glycérine végétale est donc de créer une vapeur épaisse et dense lorsqu’elle est vaporisée par la résistance du clearomiseur de la cigarette électronique.
Plus l’indice VG du E-liquide est important, plus la vapeur émise sera conséquente.
Il existe des E-liquides Full VG, c’est à dire au ratio PG/VG de 0/100.
Ces E-liquides sont préconisés pour des résistances sub-ohm et sont idéaux pour le cloud chasing, l’art de faire un maximum de vapeur avec sa cigarette électronique. Toutefois, les E-liquides High VG et Full VG, très riches en glycérine végétale, plus de 50%, encrasseront rapidement votre résistance vous obligeant à en changer plus souvent.

Peut-elle être dangereuse ?

L’autorité américaine de l’alimentation et du médicament (Food and Drug Administration, FDA) a classifié le glycérol en substance reconnue comme sûre, (Generally Recognized As Safe).
Mais dans le cas où le E-liquide surchauffe à une température supérieure à 350°C, il peut y avoir une dégradation du glycérol, pouvant engendrer la formation de composés indésirables : des aldéhydes, tels que l’acétaldéhyde, l’acroléine, et le formaldéhyde.
Les cigarettes électroniques récentes limitent ce risque de «dry hit», pour éviter la formation de ces aldéhydes, en augmentant la capacité d’alimentation du E-liquide sur les résistances. Il est donc important d’éviter une surchauffe de vos résistances et de respecter les préconisations d’utilisation des fabricants.

0 Partages

NOS ARTICLES SIMILAIRES